Préparer la séance Nouveau-Né

La séance nouveau-né est une séance très particulière non seulement parce qu’elle se passe très peu de temps après votre accouchement alors que votre petit trésor est encore tout fragile mais aussi parce qu’elle n’a rien à voir avec les 3 ou 4 clichés pris en vitesse à la maternité.

 

Pour cette séance je vous accueillerai au studio, et de préférence le matin vers 9h30.

La séance suivra le rythme de votre bébé. Une couche à changer, une tétée, un câlin… on prend le temps. Une séance peut donc durer jusqu’à 3h, voire plus !

Je dispose de petits accessoires (paniers, plaids, bonnets, bandeaux, colliers, doudous…) mais les vôtres sont également les bienvenus !

 

 

PETITS CONSEILS POUR BIEN PRÉPARER LA SÉANCE

Contactez-moi rapidement après votre accouchement afin de trouver le meilleur créneau dans nos agendas.

-  Si vous préférez nous recevoir à votre domicile, pensez à bien chauffer la pièce car votre petit bout passera une partie du temps tout nu.

Ne l’habillez pas trop mais couvrez-le avec une couverture chaude, cela nous évitera des manipulations inutiles.

- Essayez de garder votre bébé éveillé au moins une heure avant la séance (pourquoi ne pas lui donner le bain pour l’apaiser).

- Si vous souhaitez une photo spéciale (que vous avez vue sur mon site ou ailleurs, avec un accessoire symbolique ou une pose précise), pensez à m’en parler au début de la séance (ou même avant si elle nécessite des accessoires particuliers).

-  Enfin, votre bébé ressent toutes les tensions alors plus l'ambiance sera douce et zen plus bébé sera serein.

 

 

Travailler dans les meilleures conditions

L’âge idéal pour obtenir ces images particulières de nouveau-né endormi et recroquevillé se situe entre 4 et 10 jours ! C’est pourquoi il est important que vous me contactiez le plus rapidement possible après la naissance de votre enfant (pendant votre séjour à la maternité). Cependant, il arrive parfois que nous ne trouvions pas de créneau lors de cette période (une hospitalisation plus longue que prévue, beaucoup de naissances à photographier sur la même période), nous pouvons alors réaliser la séance jusqu'au 14ème ou 15ème jour, mais tout en sachant bien que la séance peut alors s’avérer un peu plus compliquée à réaliser. De plus certaines positions que je fais prendre habituellement aux bébés lors de mes séances ne sont plus réalisables (bébé déjà très éveillé ou commençant à tendre ses bras et ses jambes.)

 

L’ambiance générale est très importante également. Le nouveau-né est déjà très réceptif aux sonorités ambiantes dont il a l’habitude. Par exemple, si vous avez l’habitude d’allumer votre télé l’après-midi et parler à haute voix, ne faites pas silence le jour de la séance ! Ceci peut être un élément perturbateur pour le bon déroulement de celle-ci.

 

Il est également essentiel que papa et mamans soient sereins ! Faites moi confiance, je manipule et photographie des nouveaux-nés très régulièrement, je n’ai aucune appréhension, n’en ayez donc pas ! Votre bébé est une petite « éponge », il ressentira votre angoisse et pourrait pleurer sans raison apparente. Le fait d’être trop présents peut être également stressant pour lui... .  Si vous êtes confiants, et que vous me laissez diriger la séance, les chances que tout se passe au mieux seront multipliées.

 

Enfin, chauffez la pièce ou votre appartement un peu plus que d’habitude ! Prévenez également l’ainé que les photos avec son petit-frère ou sa petite-sœur ne seront pas prises tout de suite mais en fin de séance (il devra patienter au moins 2 ou 3h).

 

Les imprévus 

Il est probable que votre bébé pleure à un moment de la séance ! Une tétée ou un câlin pourra suffire pour l'endormir et continuer la séance. Mais il arrive, de rares fois, que la séance soit compliquée. À ça, plusieurs facteurs :

 

- Bébé pleure ! Coliques, angoisses, un sommeil difficile à trouver. Dans ce cas, on tente de le rassurer et de le calmer  sans le brusquer et sans contraindre son rythme. Il arrive parfois que les pleurs ne cessent que pour de très courtes durées hors des tétées et des câlins dans les bras, ce qui ne permet pas de varier les positions et les plans, ni même de réaliser beaucoup de clichés de bébé seul.

 

- Bébé est déjà très éveillé.  Il est né bien à terme voir après terme, ou bien la séance a lieu après les 12 jours suivants sa naissance; votre bébé n'a donc pas très envie de dormir ! Certains restent éveillés et calmes, ce qui permet de réaliser de très beaux clichés les yeux ouverts. En revanche, les positions fœtales (notamment dans les cocons ou sur le ventre) sont presque irréalisables. Nous partons alors sur une séance les yeux ouverts ou avec papa et maman !

Pour résumer : la plupart du temps nous réalisons plusieurs positions lorsque le bébé dort, avec ou sans accessoires, et de plus rares fois cela est plus long, difficile, voir presque impossible. Dans ces dernier cas, sachez que j’arriverai malgré tout à réaliser et à vous proposer au moins une trentaine de clichés de qualité de votre enfant serein et heureux.

 

A titre d’illustration, malgré les apparences, ce petit bout là m’a donné beaucoup de fil à retordre pendant la séance !